logo florilège
2007 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2017

 

Florilège à Rouyn-Noranda 2007

Florilège lors du concert à
Rouyn-Noranda en avril 2007

 

Florilège à La Sarre, avril 2007

 

 

GLORIA DE VIVALDI - 14 AVRIL 2007

Les quelques 350 personnes venues entendre le choeur Florilège dans le Gloria de Vivaldi ne sont pas prêtes d'oublier cette soirée du samedi 14 avril.

La première partie du spectacle nous a permis d'entendre trois superbes voix qui nous ont charmés soit en duos (l'extrait de Lakmé entre autres où les deux voix féminines se frôlent dans l'aigue avec une douceur et un ravissement qui a suscité une ovation en plein spectacle) soit en solos (la Villanelle de Berlioz, cette merveilleuse invitation au printemps et que Diane Laroche a si bien rendue, ou le Figaro de Louis-Antoine Laroche si truculent et regorgeant de vitalité ou encore les magnifiques interprétations de Claire Boudreau qui a volé la vedette entre autres dans un extrait d'une Cantate de J.S. Bach et un air débordant de moquerie de la Chauve-Souris de Strauss. Soulignons enfin un trio de Mozart venu clore la première partie du concert, tout en douceur et caresses comme le vent qui invite au voyage.

L'oeuvre maîtresse au programme était sans contredit le Gloria de Vivaldi. Après un Kyrie de Rossini tout en émotions, le Vivaldi nous a peint une succession de tableaux que la récitation ou même le chant continu de certains glorias du répertoire liturgique ne nous font qu'entrevoir. Ici chaque séquence de cet extrait si triomphal de la messe nous faisait découvrir des subtilités dans le texte que la musique mieux que tout art amplifie et ennoblit pour nous pénétrer du sens profond des mots.

Félicitations à ces 16 choristes qui ont oeuvré pendant des mois pour arriver à une si belle prestation. Les nuances, le fondu des voix et surtout la cohésion et la maîtrise qu'ont démontrée chacune des 4 sections du choeur en ont surpris plus d'un. L'altiste Nicole Bouchard qui présentait avec distinction le programme de la soirée nous a ravis par ses solos dans le Gloria.

Quelle voix merveilleusement appropriée au répertoire sacré! Comment ne pas mentionner le piano d'accompagnement tout en nuances et si précis de Claire Murphy et du flûtiste Bertrand Lessard. Tous deux ont su créer un contexte qui donnait aux oeuvres interprétées un fini de grande classe. Félicitations à Louis Antoine Laroche pour avoir réussi cet exploit prodigieux de former un choeur mixte de 16 voix.

Il ne reste qu'à enchâsser cette formation dans une structure ou une institution quelconque pour s'assurer que ce répertoire qu'on entend que trop rarement fasse partie des activités annuelles de la cité comme le festival du cinéma et les concerts de l'OSR.

Pour garder Rouyn-Noranda à la 2e place de l'IRB pour 2008, quoi de plus concret qu'un choeur symphonique pour rehausser le niveau culturel. Pour ceux qui ont malheureusement raté cette soirée mémorable, le choeur Florilège répétera de larges extraits du Gloria de Vivaldi le 12 mai prochain, à la messe de 16h15 en la Cathédrale St Joseph. Les bénéfices de cet événement seront versés au Centre de Solidarité Internationale Corcovado.

Raymond Bradley Avril 2007